RECHERCHER

Rechercher dans ce Blog

dimanche 26 juin 2016

Article du JDD du 17 avril 1994

Un article de presse sur la chouette d'or, presque comme les autres sauf que l'on apprend que Max Valentin comptait faire une chasse en Espagne, des infos sur la fin de Manya, les 17.000 exemplaires vendus la première année, on découvre les débuts du chercheur Devin ou encore que le serveur Minitel a franchi le cap des 150 000 connexions avant le premier anniversaire :




 
 
 
 
Difficilement lisible, voici l'article entièrement recopié mot pour mot par mes soins :

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

De drôles de messages sur le
minitel de la chouette d'or

                Par   
 Pierre-Laurent Mazars
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

AU FIL des jours, l'évidence s'est imposée à tous : la quête du satané rapace serait un long labeur. De nuits blanches en migraines carabinées, des ménages se brisaient, les factures Télécom se faisaient salées et, aux quatre coins de la France, quelques arpents de campagne se criblaient de trous vainement creusés par d'étranges voyageurs armés de pelles et de boussoles. Alors il a fallu s'organiser. Devin a pris les devants. Sur le Minitel où les chercheurs ont leur forum, il a annoncé la création de la CCCC, la Convention Collective des Chercheurs de Chouette.

Au programme, remboursement des notes de frais et indemnité kilométrique, surcompensation familiale, prime d'ancienneté, « Histoire de prendre les choses avec bonne humeur » explique Devin, informaticien féru de jeux concours. L'initiative a eu son petit succès. Sans l'autodérision, l'univers des chercheurs de chouette n'aurait aucune saveur.

Pourtant, c'est parfaitement sérieux. Vendredi, sauf coup de théâtre, la chouette d'or fêtera son premier anniversaire sous 80 cm de terre. Les quelques milliers d'aventuriers modernes qui se sont lancés à sa recherche n'ont toujours pas résolu la redoutable équation procurée par un diabolique petit livre publié aux éditions Manya. Sur la trace de la chouette d'or.

(JDD des 23 mai et 8 août 1993).


Sur le vieux principe de la chasse au trésor, l'auteur, Max Valentin (qui se cache comme les chercheurs derrière l'anonymat d'un pseudonyme), a concocté onze énigmes particulièrement tordues qui doivent permettre de retrouver l'animal enterré . Le recueil est illustré d'autant de peintures signées Michel Becker, qui a également conçu et financé la statue de la chouette. Celle-ci est en or et argent sertie de diamants, et, vaut un million de francs.

Le jeu a suscité  un engouement inattendu , grâce à une idée simple : réunir les chasseurs sur un serveur Minitel, où ils s'échangent idées et amabilités dans des boîtes aux lettres et sur un forum aux allures de défouloir. Du coup, la chasse a en partie échappé à ses créateurs pour s'animer d'une vie propre.

Plus récemment, elle a aussi changé de style.

Il y a quelques semaines, Max Valentin a racheté aux éditions Manya les droits du livre, qu'il va rééditer sous son propre nom. Au passage, Manya y a laissé des plumes.

Malgrès les 17 000 exemplaires vendus et le phénomène généré, l'opération n'a finalement pas eu le succès escompté.

Pour cette jeune maison, plus habituée à éditer de la littérature et des documents d'histoire contemporaine, ce jeu devait « assurer l'indépendance financière pendant deux ou trois ans » Mais la chouette d'or s'est révélée envahissante, certaines critiques n'ont pas apprécié le mélange des genres et boudent l'éditeur, qui vit une passe difficile : Manya est aujourd'hui en redressement judiciaire.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

                              Chouet'Mama
                                                  « a pété un boulon  »
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


L'auteur, lui, vole de ses propres ailes. Et l'esprit artisanal des premiers mois est en train de s'effacer pour laisser place à une ambiance plus commerciale : une grosse société télématique gère désormais le 3615 Maxval auquel s'est ajouté un serveur vocal. Valentin prépare déjà une nouvelle chasse au trésor en France avec une stratégie  de marketing plus affirmée, une autre en Espagne, et une troisième dans toute l'Europe  « J'ai un créneau, autant ne pas le laisser à quelqu'un d'autre, dit-il. C'est une entreprise comme une autre, il faut faire de l'argent. D'ailleurs, ça rapporte mais pas encore assez pour rembourser le million réuni par Becker pour financer la chouette. »

Si certains joueurs, de guerre lasse, ont jeté l'éponge, la plupart des « piliers » de la chasse sont toujours là. Et pas troublés outre-mesure par le changement de boutique. Le serveur Minitel a franchi le cap des 150 000 connexions. De fausses pistes en espoirs déçus, certains ont la vague impression de tourner en rond. Mais ils y croient et se régalent toujours en lisant les élucubrations de Kloup, star du moment sur le forum, qu'il inonde de ses folles pensées : « Ma main est à la chouette ce qu'est celle d'Howard Carter à Toutânkhamon » affirme t'il, impavide.

Un chercheur a échoué dans une maison de repos : il voyait des messages cachés partout, dans la rue, à la télé. D'autres frisent le surmenage. Il se murmure, chez des chasseurs, que Chouet'Mama, qui parsème ses messages de à, de q et de * « a pété un boulon »  « Elle se prend pour Hildegarde au pied du château » constate Armaguedon, qui en a vu d'autres.

« Un jour, je me suis retrouvé chez un chercheur, un toubib tout ce qui a de plus sérieux. Il m'a soutenu que la chouette avait été satellisée sur spot par la fusée Ariane. Je le regardais, je me croyais dans la quatrième dimension. »

D'autres comme Turbo, sont persuadés d'avoir localisé le site mais sèchent dans la dernière ligne droite : « J'ai délimité une bande de terrain de 300 m de côté. C'est forcément là » Un autre chercheur était certain de son coup. La chouette était au milieu d'un rucher, près d'un pylône haute tension , dans le Cher. Il y est allé plusieurs fois en repérage.

Mais ce sont les riverains qui l'ont repéré. Les gendarmes l'ont embarqué, ils l'ont pris pour un terroriste qui voulait faire sauter le pylône.





Image


4 commentaires:

  1. Une chasse en Espagne, elle est sortie en quelle année, vous le savez Kaspius ?


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Eric, non Max n'a pas fait de Chasse en Espagne, la liste de toutes ses chasses est visible ici => Carte des chasses de Max

      Amicalement,

      Kaspius, Webmestre du Blog du Chercheur.

      Supprimer
  2. Merci pour cet article, une vraie pépite ! Cela explique probablement pourquoi le serveur 3615 Manya a été fermé. Au sujet du redressement judiciaire des éditions Manya, voir cette page : http://www.societe.com/societe/editions-manya-353741531.html
    Airyn.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Airyn, oui une partie de l'histoire de Manya, je remets le lien ici en hyperlien =>


      Manya

      Amicalement,

      Kaspius.

      Supprimer

Smileys à copier-coller :

😭 😢 😂 😜 😆 😄 😊 😉 😥 😘 👯 ⛄️ 😇 😋 😈 🎯

☻ ♥ ❤️ 💘 👌 ➽ ♫☟😎 🎥 🎂 🌛 👏 🐢 🎼 🎤 😻 🙌 🙊 🏃💋