RECHERCHER

Rechercher dans ce Blog

vendredi 5 janvier 2018

L’interview de Max Valentin donnée à la BBC 4, le samedi 19.01.2008.

Bientôt 10 ans déjà...

D'après le document fourni en contribution par le pseudo La_Groseille à l'A2CO. Le temps des interventions change parfois selon mon écoute, avec des corrections sur la traduction.

Les abréviations des intervenants :

L'animateur radio = JM  (John MacCarty) 
La speakerine = LS 
Le speaker n°2 = LS2 
Max Valentin = MV

Interview :

(00 :00) La Speakerine : … personne n’a déterré la « chouette d’or », la chouette faite entre autre de pierres précieuses d’une valeur de £100'000, cachée par le chasseur de trésor Max Valentin.
(00 :08) LS : Euh si jamais l’un de vous est avec nous ce soir, certain d’entre vous voudront se rendre immédiatement en France pour l’épreuve. Mais cela ne serait pas poli d’y aller avant d’écouter la fin de l’émission et d’écouter les reportages sélectionnés d’ « Annie Rimmer ».
(00 :19) LS : Tout ça et « John MacCarthy » a des news à la pelle à nous donner
(00 :23) John MacCarthy : Si je n’étais pas ici, j’irais chercher cette chouette d’or également.
(00 :24) LS : £100'000… (rêveuse)
(00 :27) JM : Ce serait le pied !
(00 :29) LS : Lors des années 1980, lorsque vous étiez pris dans la fièvre de chasses au trésor, lorsque le livre « Masquerade » de « Kit Williams » fut publié…
(00 :36) Le speaker2: Je me rappelle. J’ai juste pensé qu’il y avait une escroquerie pour être honnête (rires…) parce que c’est…
(00 :42) LS2 : Je veux dire, je doutais à cette époque du fait que cette chose existe réellement dont vous disiez…
(00 :48) LS : On l’a trouvée !
(00 :50) LS2 : On l’a trouvée, donc j’ai dit que c’était normal car il y avait un tas de gens très futé
(00 :55) LS : Vous êtes un personnage cynique.
(00 :56) LS2 : Hahaha…
(00 :57) LS : Euh, la chouette d’or a été créée en 1992 par un mystérieux homme d’affaire qui se fait appeler « Ken Thomas », mais il s’averra dans un email que c’était l’ex-petite amie de « Kit Williams » qui a trouvé le trésor. ( Note de Kaspius : ce passage est faux, comme vous l'avez certainement constaté par vous même, c'est une erreur de l'animatrice radio).
(01 :08) LS : De l’autre côté de la Manche, cela fait 14 ans qu’une chasse au trésor a été commencée par Max Valentin. Il enterra une chouette faite de pierres précieuses d’une valeur de plus de £100'000 quelque part dans les vastes terres de  France…
(01 :18) LS : … mais il a fait les énigmes tellement hermétiques que personne n’a jamais trouvé le trésor.
(01 :22) LS : Max nous a rendu visite dans l’un de nos studios en France - je ne peux pas vous en dire plus à ce sujet – et expliqua comment la chasse a commencé.

(01 :27) Max Valentin : J’ai travaillé pour une société de communication et mon chef à cette époque dit : « Voulez-vous bien organiser… » - nous appelons cela en français un Rallye Surprise – une espèce d’événement dans lequel les gens doivent découvrir où il faut se rendre en utilisant des indices.
(01 :39) MV : Et ensuite j’ai eu l’idée et j’ai dit : « Pourquoi ne pas lancer une chasse au trésor basée sur un livre », et c’est ainsi que tout à commencé. C’était à la fin des années 1970, oui.
(01 :49) LS : Racontez-nous donc comment vous avez créé les énigmes, parce que c’est la partie concrète et où il faut souffrir de la chasse au trésor, n’est-ce pas ? Parce qu’on dit qu’elles sont excellentes.
(01 :58) MV : Les énigmes… (LS : haha) euh… La manière dont quelqu’un réfléchi à comment construire dans les énigmes une fausse piste à travers les énigmes. Il n’y a pas de chasse au trésor sans fausse piste.
(02 :10) MV : Quand vous voulez allez… disons de Birmingham à Londres, et vous prenez une petite route de campagne, et tout d’un coup vous arrivez à un carrefour. Et devant vous vous voyez une autoroute.
(02 :20) MV : Vous allez prendre l’autoroute, pensant que de toute évidence, cette autoroute vous mènera tout droit à Londres. En fait c’est faux. Vous auriez du avoir pris la petite route de campagne sur la droite et non pas cette autoroute. Mais tout le monde emprunte l’autoroute.
(02 :34) LS : Mmhhh …
(02 :35) MV : Certains ont pris la petite route étroite sur le côté, mais ne l’on pas suivie très loin. Ils reviennent en arrière et reprennent l’autoroute. C’est ça le problème.
(02 :44) LS : Mmhhh, la plupart…
(02 :45) MV : C’est une tentation ! Oui… C’est une tentation d’emprunter l’autoroute. Et tout le monde tombe dans ce piège.
(02 :52) LS : Je vais essayer de les compter moi-même, vous.... Et il y a combien d’énigmes ?
(02 :55) MV : Il y a en onze, et une douzième qui est cachée dans les onze premières.
(03 :02) LS : Lorsque vous êtes allé enterrer la chouette d’or, vous avez probablement fait en sorte que personne ne vous voit en train de faire un trou…
(03 :10) MV : Bien sûr.
(03 :11) LS : …et que vous ne laissiez aucun indice par mégarde derrière vous.
(03 :14) MV : C’est vrai, oui. Je l’ai fait entre minuit et trois heures du matin.
(03 :18) LS : N’êtes-vous pas tombé sur quelqu’un ? Je veux dire, ce n’est quand même pas un moment de la nuit où l’on risque de faire des rencontres.
(03 :23) MV : Oui, euh..euh.. il y avait ce gars qui cherchait son chien appelé « Dracula », mais ce n’était pas exactement à l’endroit où la chouette a été enterrée.
(03 :33) LS : Mais n’y a-t-il pas eu des tas de gens qui ont cherché à retrouver une personne qui avait un chien qui s’appelle « Dracula » ? De juste essayer de trouver de …
(03 :38) MV : … chiens appelés « Dracula » en France et cela n’a pas marché.
(03 :42) LS : Hmm. Est-ce que « Dracula » est un nom très répandu en France pour les chiens?
(03 :45) MV : Non ce n’est pas le cas. Ce n’est pas du tout commun. C’est un peu fou en fait… mais je ne sais pas combien de chiens sont appelés « Dracula » en France. Mais il ne doit pas y en avoir des tas.
(03 :55) LS : Hmm. Nous avons la même chose dans ce pays avec « Kit Williams » et son « Masquerade ».
(04 :00) MV : Oui oui, je connais.
(04 :01) LS : Je veux dire, cela a pris 2 ans pour trouver le trésor dans ce cas. Dans le votre, depuis combien d’années la chouette est-elle enterrée ?
(04 :08) MV : Quatorze ! J’aurais préféré que la chouette soit trouvée dans les deux ans, disons les 2-3 ans.
(04 :15) LS : Racontez-nous un peu comment se sont passées ces 14 années. Vous aviez toute cette publicité au début avec. Mais les gens n’ont-ils pas oublié depuis ?
(04 :26) MV : Non non, jamais. En fait j’ai répondu aux questions via le minitel, de 1993 jusqu’à 2000. J’ai répondu à 120'000 questions. Vous pouvez ainsi vous rendre compte comment j ai passé mes nuits et mes week-ends à répondre aux questions. Et à la fin, cela devenait un fardeau et j’ai arrêté de le faire.
(04 :46) LS : Un minitel est une sorte de moyen de communication pré-Internet ?
(04 :50) MV : Oui oui.
(04 :51) LS : Bien, combien d’information avez-vous donné à ces gens et quelles sortes de choses vous ont-ils demandé?
(04 :56) MV : Ooh, toutes sortes de questions. Je ne pouvais pas répondre à beaucoup de leurs questions parce qu’ils me demandaient des indications supplémentaires. Mais on a tout demandé.
(05 :04) LS : Oui.
(05 :05) : MV : Toutes les questions ont été posées.
(05 :07) LS : Et est-ce que les gens ont essayé de vous offrir des choses bizarres pour essayer d’avoir plus d’information de votre part ?
(05 :12) MV : Oh oui, j’ai eu des propositions pour de l’argent, les gens voulaient vraiment essayer de me corrompre.
(05 :18) LS : Combien vous ont-ils offert ?
(05 :20) MV : Jusqu’à un million de…
(05 :22) LS : …des demandes que vous avez acceptées ?
(05 :26) MV : Non, jamais, jamais. Jamais, car ma réputation vaut plus qu’un million de francs.
(05 :34) LS : Mais personne n’aurait su ! Moi je n’aurais jamais su si on aurait dit à quelqu’un où la chouette se trouvait. Il l’aurait déterrée et emportée et gardé le secret pour lui.
(05 :42) MV : Non… Je ne ferais jamais une chose pareille. Non. C’est trop dangereux. C’est quelque chose que je ne ferais jamais.
(05 :49) LS : D’autres personnes ont pris la chose très incroyablement au sérieux. Vous savez, ils ont tourné toute la chose en un travail.
(05 :54) MV : Oui. Personnellement, je trouve cela triste, car c’est un jeu ce n’est pas un travail, ce n’est pas quelque chose que vous devriez prendre trop au sérieux. C’est un jeu !
(06 :03) LS : Jusqu’où ont été certaines personnes pour essayer de trouver la chouette ? Y a-t-il eu par exemple beaucoup de trous de creusés dans certains endroits à travers la France ?
(06 :13) MV : Oui, oui. Oh, il y a eu des histoires marrantes. Par exemple un gars qui est allé dans une gare. Un autre gars était convaincu que c’était dans une banque. C’est fou, mais ils y croyaient – vous pouvez imaginer ?
(06 :26) LS : Ce serait pourtant un endroit plutôt improbable pour cacher la chouette, n’est-ce pas ? De premier abord, il serait plus logique de localiser d’autres endroits où il serait OK d’y aller et de creuser.
(06 :34) MV : Bien sûr, bien sûr ! Mais il y a eu d’autres incidents. Il y a eu un gars qui a incendié une chapelle à Vaulx-en-Velin. Et deux jours après, il… - parce qu’il l’a incendié parce qu’il était convaincu que la chouette était enterré dans la chapelle et qu’elle en était prisonnière.
(06 :52) MV : Aussi il a foutu le feu à la chapelle et 2 jours après il a mis une bombe dans une autre chapelle avec une petite note disant : « J’ai fait une petite erreur il y a deux jours, la chouette est dans cette chapelle ! ». Vous pouvez imaginer cela, la police a été appelée pour désamorcer la bombe. Complètement incroyable !
(07 :07) LS : Mais après avoir vu des choses comme cela, on se dit « Trop c’est trop ! ». Il y a des gens qui prennent les choses bien trop au sérieux.
(07 :14) MV : Oui, mais je ne peux rien faire contre cela ! Je ne peux pas l’arrêter.
(07 :18) LS : Vous pouvez leurs dire où se trouve la chouette ! (ironique)
(07 :20) MV : Oui bien sûr ! (ironique) Et le gars était un cas pathologique. Cela a été confirmé par la police, il était fou.
(07 :29) LS : Êtes-vous sûr que la chouette se trouve toujours dans son trou où vous l’avez enterrée?
(07 :33) MV : Oui absolument.
(07 :35) LS : Y allez-vous pour vérifier de temps en temps ?
(07 :37) MV : Oui, bien sûr.
(07 :38) LS : N’avez-vous pas eu peur d’être suivi ?
(07 :40) MV : J’ai un moyen de vérifier sans avoir à devoir euh… Je ne la déterre pas pour le savoir. Je ne peux pas vous ne dire plus.
(07 :48) LS : Hahaha. C’est difficile. C’est difficile d’essayer de mener cette conversation sur cette voie. Vous ne pouvez donner trop d’information. Je ne suis même pas sûre que votre vrai nom soit Max, n’est-ce pas ?
(08 :00) MV : Non. Max n’est pas mon vrai nom.
(08 :03) LS : Ok, je vais essayer de trouver votre vrai nom.
(08 :05) MV : Non je ne peux pas vous le dire.
(08 :07) LS : Et je présume que vos amis proches savent en fait que c’est vous.
(08 :10) MV : Oui les amis proches le savent. Mais au début du jeu, ils ne le savaient pas. Et parmi mes amis, il y en avait plusieurs qui cherchaient la chouette sans savoir que j’étais l’auteur. HAHA. C’était marrant pour moi, car j’ai écouté tous leurs commentaires.
(08 :24) LS : Mais je me demande comment cela a pu être aussi compliqué au début. Car je présume que si vous aviez besoin de faire de la publicité pour le livre et la chasse au trésor, vous aviez à vous montrer pour faire de la publicité et vous ne pouviez pas faire cela sous votre vrai nom. Et vous ne pouviez probablement pas apparaître à la télé ou à la radio, n’est-ce pas ?
(08 :39) MV : Chaque fois que je passais à la télé, ils flouaient mon visage. 
(08 :44) LS : Vraiment ? ! ? !
(08 :45) MV : Oh oui, oui. Ils ont même masqué ma voix. (LS : hahaha) Et je trouvais cela stupide et je leurs ai dit stop !
(08 :53) LS :Voudriez-vous que la chouette soit trouvée Max, et qu’elle soit trouvée prochainement?
(08 :55) MV : Oooh oui, ooh oui ! (LS : hahaha) Vous ne pouvez pas imaginer ! Pensez un peu : quatorze ans ! C’en est douze de trop.
(09 :04) LS : Pourquoi ne pas donner quelques indices faciles maintenant ?
(09 :06) MV : C’est difficile, car certaines personnes ont fait beaucoup de travail laborieux et se sont plus avancés que d’autres et si je donne des indices, ils vont être frustrés et dire « Vous donnez des indices faciles après que l’on ait travaillé comme des malades pendant 14 ans, ce n’est pas juste.»
(09 :24) LS : J’ai l’impression d’avoir de la chance en ce moment. Je pourrais aller en France et commencer à creuser. Y a-t-il une quelconque partie de France où je devrais aller creuser ?
(09 :33) MV : Je ne peux, hahaha, je ne peux vous le dire. Désolé.
(09 :40) LS : Vous ne pouvez même pas nous donner une petite aide ?
(09 :43) MV : C’est à plus de 100km des côtes.
(09 :47) LS :Ok. Hahaha
(09 :49) MV : Donc vous pouvez creuser des trous où vous voulez dans cette partie.
(09 :52) LS : Je vais mettre ça de côté pendant quelques années. (rires)
(09 :55) MV : Je me demande, personnellement pourquoi personne ne l’a trouvée ! C’est incroyable !
(10 :00) LS : Consultez notre site web si vous voulez en savoir plus pour essayer de trouver la chouette de Max. ( la speakerine parle à l'animateur Radio ) Vous n’avez pas l’air convaincu, pensez-vous qu’il y a une bonne raison au fait que la chouette n’ait pas été trouvée ?
(10 :09) : On entend l'animateur radio, un blablabla chaotique à plusieurs voix et rires... 



FIN



(Source de traduction : Max Valentin BBC4)





Image






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Smileys à copier-coller :

😭 😢 😂 😜 😆 😄 😊 😉 😥 😘 👯 ⛄️ 😇 😋 😈 🎯

☻ ♥ ❤️ 💘 👌 ➽ ♫ ☟ 😎 🎥 🎂 🌛 👏 🐢 🎼 🎤 😻 🙌 🙊 🏃💋