RECHERCHER

Rechercher dans ce Blog

mardi 6 décembre 2016

Article sur la chouette d'or dans Le Parisien.fr

Voici un article sur la chouette d'or paru le 3 décembre 2016 à 7h00 sur Le Parisien.fr :





Introuvable chouette d'or



Cela fait vingt-cinq ans que le mystère de la chouette perdure DR

Les Éditions du Trésor ne s'en cachent pas. Elles ont, en partie, déniché leur inspiration dans la chouette d'or, la plus fabuleuse chasse au trésor, celle qui n'a jamais été résolue et qui détient la plus grande longévité. Des dizaines de milliers de passionnés d'énigmes y ont laissé des plumes depuis près d'un quart de siècle. Aucun d'entre eux n'a trouvé la réplique en bronze enterrée à échanger contre la véritable chouette en or rehaussée de diamants d'une valeur d'au moins 150 000 €.


Certains imaginent une vaste escroquerie


Un recueil de onze énigmes titré « Sur la trace de la chouette d'or » a été publié pour permettre sa localisation. Un best-seller aujourd'hui épuisé qui s'est écoulé à 70 000 exemplaires mais dont tous les secrets n'ont jamais été percés. Il faut dire que son concepteur, Max Valentin, qui avait fait carrière dans la publicité et le marketing, n'a pas hésité à distiller... des fausses pistes ! C'est cet homme iconoclaste qui a planqué le joyau dans la nuit du 23 au 24 avril 1993, le seul qui, vraisemblablement, savait où il se trouve précisément. Savait car il n'est plus de ce monde, décédé en 2009.

A la suite d'un long feuilleton judiciaire initié avant même la disparition de Max Valentin, la statuette originale a été remise à l'artiste qui l'a sculptée et a illustré le livre d'indices. Celui-ci est, en principe, le propriétaire de cette œuvre jusqu'à la découverte du substitut en bronze.


Les réponses aux énigmes, elles, dorment chez un huissier. Régulièrement encore aujourd'hui, des limiers amateurs (français, belges, anglais...) de l'Association des chercheurs de la chouette d'or, surnommés « chouetteurs », se réunissent. Ils passent au peigne fin des zones susceptibles d'abriter l'oiseau rare.

Cette quête alimente tous les fantasmes. Certains, déçus, ont mis en doute l'existence du trésor criant au leurre, imaginant même une vaste escroquerie. Mais cette thèse de l'imposture est contredite par une réalité : avant la chouette d'or, Max Valentin avait lancé d'autres chasses au trésor avec des lots supérieurs. Toutes avaient connu leur épilogue...




(Source et crédit photo : LeParisien.fr )


Autre lien =>  Le Parisien.fr




Image






2 commentaires:

  1. Le Parisien dit que Max Valentin avait lancé d'autres chasses au trésor avec des lots supérieurs et que toutes avaient connu leur épilogue ! Faux aucun trésor ne dépasse un million de francs et la chouette d'or est la première de ses chasses...

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Davy, les journalistes ont souvent survolé cette chasse sans prendre le temps de la comprendre dans son ensemble...

    Remarque les chouetteurs aussi comme le montre par exemple l'histoire de la deuxième chouette en bronze => La deuxième chouette en bronze

    Amicalement,

    Kaspius, Webmestre du Blog du Chercheur.

    RépondreSupprimer

Smileys à copier-coller :

😭 😢 😂 😜 😆 😄 😊 😉 😥 😘 👯 ⛄️ 😇 😋 😈 🎯

☻ ♥ ❤️ 💘 👌 ➽ ♫☟😎 🎥 🎂 🌛 👏 🐢 🎼 🎤 😻 🙌 🙊 🏃💋